Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

[BG & RP]quelques histoires pour ma guilde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Invité


Invité
Comme je l'ai dit dans ma présentation, je suis plus dans l'écriture et l'humour que dans l'Art à proprement parlé (enfin écrit, ici ^^). Mais ce que je vois ici (les banières, Avatars, signatures) me donne envie d'apprendre et je vais dévorer le forum....
En attendant , quelques histoires écrites pour le plaisir, dont une en cours d'achèvement, et se situant dans l'univers GW (quoique la dernière, j'y travaille encore, et je me demande si des elfes ne vont pas venir fourer leur petit nez en trompette dans cette histoire...)
Alors j'ecris pour m'amuser, hein... Donc n'attendait pas la qualité d'une Mc Afffrey ou d'un R.E Feist...

la première :

L’Histoire de la Guilde


Damoiselles et damoiseaux, riches seigneurs et belles dames, assoyez-vous, prenez place, car bientôt va débuter, la véritable histoire de la Guilde des Vieux Entêtés …
Mais d’abord voyageurs de tous horizons, permettez-moi de me présenter, grand pourvoyeur de poèmes et chansons , troubadour au grand cœur, Joann-Priesteur Sombrevent le bien nommé.

Etes-vous prêts, bien installés ? L’histoire de la Guilde va vous être contée ….
De sa création, ne nous reste que quelques légendes. Il est dit dans le livre premier, relique détenue au plus profond de la bibliothèque interdite des greffiers, et que j’ai eu l’honneur de consulter, que la création de cette guilde est le fruit de l’entente (parfois illicite) d’une Rôdeuse solitaire très expérimentée connue sous le nom d’Arwind Flechedefeu, d’avec une Magicienne de la cour, rompue aux intrigues des palais, la belle Homa Dessalla…. Tous deux étaient considérés ça et là comme ayant des caractères bien trempés, et comme des êtres un tantinet butés et obstinés !!!
De cette association parfois controversée (les mœurs d’hier n’étaient pas celles d’aujourd’hui), naquit donc la Guilde des Vieux Entêtés, association de combattants tenaces et un peu tétus de tous bords dont le but déclaré à l’époque était de protéger les faibles et de détruire les foyers du mal à travers toute la Tyrie, là ou le besoin s’en faisait sentir…
J’entrevois des sourires, je lis vos pensées…. Des mercenaires, c’est ainsi que vous les imaginez !!!

Que nenni, et vous le comprendrez,
à l’annonce des membres et des officiers,
dont la guilde est constituée,
des noms maintes fois cités,
lors d’exploits que tous vous connaissez…

Après la triste et mystérieuse disparition de la précédente maitresse de guilde et de sa comparse (on raconte dans les couloirs du palais, qu’elles seraient partis au delà des montagnes Woarlde, bien après les grandes chutes de Offe , de l’autre coté de la mer Ouar-Krafte, pour un nouveau monde, peuplé de monstres bien différents des nôtres …), un nouveau maitre fut nommé, prenant la destiné de la guilde en main….

C’est à partir de là que débute réellement notre histoire, car cet homme de poigne, ce Guerrier au sang froid mais au cœur chaud, mène depuis ce temps le groupe, d’exploit en exploit, de contrée en contrée, traversant les jungles, les déserts, les plaines et les montagnes, et sauvant les peuples de l’extermination….

Je vous sens curieux : Mais qui est-il, comment fait-il, ce formidable héros des temps nouveaux ?…
Et je vais vous répondre, mais permettez-moi tout d’abord de soigner ma gorge asséchée par tout ce que je viens de vous conter….
([Mode :OFF] Tavernier, une vielle bière de nain, vous en plaise ! ….. Glourp, glourp, glourp…. Aaaahhhhh !!! BUURRPPP !!! [/OFF])
Bien, amis voyageurs, continuons donc notre histoire….
Serval était son nom, mais on l’appelait l’Indomptable, Guerrier intransigeant, vainqueur de Shiro, destructeur des dieux sombres.
Ce guerrier roux à la force d’un géant des plaines, devint le guide incontesté de ces hommes et ces femmes qui luttaient pour le bien. La légende dit qu'il fut élevé par une ours jusqu'à son 10ème printemps, et que c'est de là que lui viendrait sa force, mais aussi son caractère taciturne !!! Mais c'est une légende... Et nombreuses sont les courtisanes qui vantent sa douceur... et sa fertilité !!!

Il sut s’entourer d’officiers valeureux, dont certains avaient connu la génération précédente et les premiers exploits, mêlant de ce fait expérience et traditions avec la jeunesse et la fougue des nouveaux arrivants. Ils créèrent ainsi de nombreux relais pour la guilde sur tous les continents, pour que, dés que le besoin s’en faisait sentir, ils puissent intervenir rapidement afin de faire régner la paix et la justice…. Se regroupaient ponctuellement pour des fêtes mémorables et parfois immorales, dans leur Hall secret, sur l’île de la solitude. Chassaient les monstres et les trésors, car il faut vivre et bien vivre pour aider son prochain, vous le savez tous, nobles seigneurs…

Aujourd’hui encore, règne dans la guilde cette bonne humeur et cette assurance caractéristique des héros qui n’ont peur ni de la vie, ni de la mort… Et si vous rencontrez un jour un ou une « vieil(le) entêté(e) » vous le (la) reconnaitrez rapidement. Leur humour cynique et parfois décalé, cette confiance et cette sérénité qui se dégage d’eux, tous ces petits rien qui en un instant vous mettent à l’aise et vous rassurent…. Qui sait, peut-être que l’un d’entre eux se tient juste à vos coté ???

Voilà, Damoiselles et damoiseaux, grands seigneurs et gentes dames, aux termes de mon histoire nous sommes arrivés.

J’espère vous avoir conquis,
et si vous l’acceptez,
quelques pièces par ici,
seront bien acceptées….

Damoiselle, je vous écoute, quels détails auriez-vous aimé ? Les membres de cette guilde secrète vous souhaitez me voir dévoiler ?

Las pour moi,
quelle chance vous avez,
A un joli minois,
Je ne peux résister …

Tout d’abord la plus ancienne, mais pas le moins valeureuse, de tous les officiers :

Sœur Marie Te Rez, Moinesse émérite,
qui soignait en son temps,
avant que sa vie ne soit détruite,
par des monstres assoiffé et violents…

La vengeance la taraudant, Marie-Thérése décida alors d’apprendre la guerre auprès des meilleurs guerriers et sorciers de Tyrie et d’ailleurs… Et quand une sœur prend une décision, qui, dites-le moi peut la faire changer d’avis ?! Elle transforma alors son nom et devint Sœur Marie Te Rez, pour se souvenir jusqu’à la fin, de ce que lui avaient couté ses premières convictions.
C'est ainsi que vous la croisez aujourd’hui, l’épée dans une main, le symbole de Dwayna dans l’autre… La justice et l’absolution …

Puis vint Aelerg Torn, Manipulateur des éléments, avec une tendance pyromaniaque… A brulé l’école de la Garde Royale à 5 ans parce qu’ils avaient refusé de l’admettre comme élève eu égard à son statut de fils de paysans…
Depuis, même si c’est un personnage calme et discret , personne ne le contrarie, de peur de sentir la viande de mandragore flambée !!!

Que dire d’Elyana Ventceleste, sombre faucheuse ? Derviche d’élite, élevée dans un milieu militaire, Boit comme un Nain de sommets, et fauche les monstres comme le blé…. Une légère tendance suicidaire névrotique dans le feu du combat… Mais je vous raconterai son histoire une autre fois.

Et Enfin, comment oublier Song, Le protecteur, l’apothicaire de la guilde… Toujours un mot pour réconforter, pour aider à guérir tous les maux… Mais ne vous y fiez pas, il ne maitrise pas que les arcanes de soins, et ses colères sont aussi célèbres dans la guilde (il faut le voir sauter dans tous les sens lorsqu’il se fâche…) que ses citations, souvent ponctuées d’un « hé hé hé » satisfait… Le Maitre raconte à qui veut l’entendre qu’il a vu Song courir pendant 3 jours dans le désert de cristal sans boire ni manger, afin de sauver un homme…

Mais ces officiers ne seraient rien sans l’aide précieuse des agents de la guilde :

Alie Babette, la Nécromancienne. Génératrice de squelettes, et spécialiste des malédictions. On dit qu’elle à fait fuir une armée de corsaires juste en marmonnant, en les regardant fixement, et en claquant des doigts !!! Pour l’avoir rencontrée lors de mes voyages, je veux bien croire que c’est la vérité,..

Mia Kaien, Damoiselle Barbare aux longues couettes (mais ne lui répétez pas que j’ai dis cela !!!) … Jeune recrue de la guilde, qui commence à faire ses preuves, lui manque juste un grand exploit pour être célèbre…

Tupi Capoeriste, nous vient d’une contrée lointaine où la danse est le combat ne font qu’un… Il a quitté sa patrie en soif d’aventure, et participé à la dernière campagne contre Abaddon …. Il est jeune , fougueux, et son éducation rustique fait qu’il a parfois du mal à exprimer clairement ses pensées… Mais il progresse vite depuis son arrivée au sein de la guilde.

Un couple de Rôdeurs expérimentés : Dor Othy et Doro Mc Fly , amis de longue date de Sœur Marie Te Rez, rencontrés au cours de son voyage en Tyrie… Après de nombreuses aventures ensemble, elle a su les convaincre de rejoindre la guilde pour le bien de notre patrie… Ces 2 inséparables sont de grands spécialistes de la traque et des pièges !!! Attention où vous mettez les pieds en leur présence.

Mais aussi, Noven Rainbow, le Derviche à la lame mortelle, Arsnebula Noirepee (prononcez Noirépée, ou vous le vexerez…) le Nécromant, et sa nouvelle consœur Myss Thyck, manipulatrice de mana prometteuse….

Et il ne faut pas oublier le grand argentier de la guilde, l'homme qui ne rit jamais, qui ne pleure jamais, un être étrange et impalpable, on ne fait que chuchoter son nom dans la guilde, car c'est le frère du maitre, son bras vengeur....
Tout ce que je peux vous en dire c'est que lorsque vous le croiserez, vous serrez sûr de le reconnaitre car il n'y en a qu'un comme lui, Le Parangon secret : c'est Rainbow Queen (mais je ne vous ai rien dit ...)!!!

Mais rien de tout cela n'aurait pu survivre sans le Gardien des Récits, l' Archiviste de la guilde, un Magicien qui du haut de ses 146 ans, a vu naitre les anciens et les nouveaux maitres de toutes les guildes réunis, qui a vécu tous les conflits et toutes les paix.... Perceval Athis le vieux Sage .

Voilà, tout est dit,
et maintenant que vous les connaissez,
lorsque vous les croiserez,
dites-leur un mot gentil…

Je m’en vais de ce pas découvrir d’autres contrées mystérieuses, avec leurs périples et leurs légendes, afin de vous en abreuver lors de mon prochain passage en ces lieux…

A vous Revoir, Damoiselles et damoiseaux, nobles seigneurs et grandes dames…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum